Résurrectionnons ~Two years later

Pour changer de vie il suffit d’un choix. Parfois faut fuir les grandes villes où personne ne vit la joie.

Mai 2016, deux ans ont passé depuis les premiers mots que je couchais si fièrement sur les pages binaires de mon Saint Esprit Dérangé. Deux ans apportés leurs lots de bonheur et la lente agonie vers la non-vie. J’aspirais à célébrer la vie. Je n’en garde même pas les souvenirs. Pourtant aujourd’hui, je choisis, non pas de recommencer à zero comme je l’ai toujours fait, mais de continuer à écrire. Pour moi. Pour mes non-lecteurs. Ils sont si nombreux je leur dois bien ça. Je ne serais rien sans vous. Merci. Je choisis parce que je suis une perpétuelle célébration à la non-vie. Mais il est temps d’arrêter de faire la casu et de ragequit à la moindre occasion. “Hé oui, le passé c’est douloureux. Mais à mon sens, tu peux soit le fuir, soit tout en apprendre.” Il était sage le bougre ! Je ne reviendrais pas en arrière donc autant partir en quête niveau 35 de la vie. A nouveau. D’incertitudes et d’erreurs. Je suis ainsi faite. Mais je suis faite. Et par cela seulement je suis une toute petite manifestation de la vie. Je repars à sa recherche. Je porte dans mon sac les lourdes pierres du passé. Je ne pourrais jamais faire pénitence et tout effacer alors autant apprendre le courage et les porter. Mon désir aujourd’hui, résurrectionner. Oui résurrectionnons. Contrairement à réincarnationner, il s’agit bien de revenir parmi les vivants dans le même corps. Caillassez moi, je pourrais toujours ramper.

live hard.gif

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s